en fr
Mettre en valeur et diffuser la parole et l'histoire des gens ordinaires.
Accueil du site > Vidéos > Alternatives > Terre de Liens

Terre de Liens

Une richesse à cultiver


Fête des sens à Avranches, les 19 et 20 septembre... Après François Dumas d’Enercoop, une rencontre en entraînant une autre, nous avions aussi interrogé Gaël, un grand sourire et surtout une grosse envie de partager avec nous, avec vous, ses motivations à participer à l’association " Terre de liens ".

Des producteurs laitiers, de fruits et légumes, des viticulteurs, des éleveurs... Nos agriculteurs se plaignent de la baisse continue de leurs revenus ; le nombre de paysans diminue mais pas la taille des exploitations.

Une agriculture intensive, des élevages industriels polluent terre et eau ; des forêts de l’autre bout du monde sont arrachées pour la culture de soja génétiquement modifié destiné à nourrir notre bétail enfermé.

Pourquoi consommer ce qui pourrait pousser ici mais est cultivé là-bas et transporté à grand renfort de carburant ?
Pourquoi cultiver ici ce que nous exportons ailleurs à grand renfort de subventions.

Pourquoi chasser les paysans de leurs terres quand des millions d’êtres humains ont faim ?

Des hommes et des femmes sur tous les continents se battent pour continuer à cultiver ce qui se mange chez eux, chez nous.

Stop, avons-nous envie de dire ! Cessons de jouer aux apprentis sorciers, revenons à une agriculture de proximité, partout apte à nourrir paysans et citadins.

Et pourquoi pas acquérir collectivement des terres cultivables, créer des liens de solidarité entre nous, entre agriculteurs et consommateurs ?

C’est l’enjeu, l’objectif que s’est fixé l’association Terre de Liens. Pour la découvrir ou mieux la connaître, c’est à nouveau une interview filmée que nous vous proposons.

160 hectares perdent leur vocation agricole chaque jour en France.

200 fermes disparaissent chaque semaine.

Terre de liens s’est, entre autres, fixé comme objectifs de préserver les terres, les sortir de la spéculation, pérenniser des modes de cultures respectueux de l’environnement ...

Des projets à taille humaine, viables, variés.
Pluri-activités et multifonctions :

Ici : brebis laitières et fromages.

Là : plantes médicinales et petits fruits, élevage de chevaux, recherche en traction animale.

Là-bas : fromages de vache, viande, et plantes aromatiques.

Ailleurs : poules pondeuses, légumes secs et céréales transformées en pain.

Partout : vente directe et/ou de proximité.

Autant de raisons pour Terre de Liens d’acquérir collectivement des terres, de soutenir des projets de cultures biologiques, biodynamiques.

Pour participer, aider, soutenir... Différentes possibilités existent, dons, bénévolat mais aussi en partenariat avec la NEF, il est possible d’y placer son épargne de façon solidaire. Une nouvelle façon de faire " un pas de côté " pour sortir du système dominant.

Liens :
Enercoop

Terre de Liens

Source : Netoyens.info


60 textes de 3 auteur-e-s lus 22149 fois par 59553 personnes.